La rigidité du tube d’une flèche est une caractéristique importante de la flèche. Si la rigidité des tubes n’est pas bonne, les flèches vont « marsouiner » exagérément.

Pour vérifier et compenser une rigidité non adaptée, on peut effectuer le réglage suivant :
On tire des flèches sans plumes et des flèches avec plumes à la distance de 15 m. Suivant le résultat (voir ci-contre pour un archer DROITIER ; inverser les conclusions et les réglages pour un archer GAUCHER), on peut jouer sur différents facteurs :

Si les tubes sont trop SOUPLES : les flèches sans plumes arrivent à droite des autres ; on peut soit augmenter la pression du bouton berger, soit baisser la puissance de l’arc, soit diminuer la masse des pointes des flèches. On peut également compenser en augmentant le nombre de brins de la corde ou en diminuant le band de l’arc.

Si les tubes sont trop RIGIDES : les flèches sans plumes arrivent à gauche des autres ; on peut soit diminuer la pression du bouton berger, soit accroître la puissance de l’arc, soit augmenter la masse des pointes des flèches. On peut aussi compenser en diminuant le nombre de brins de la corde ou en augmentant le band de l’arc.

 Si les flèches avec et sans plumes groupent bien, la rigidité des tubes est adaptée à l’arc.

La rigidité d’un tube carbone/aluminium parabolique est un facteur particulièrement important. Par exemple, un tube ACE 720 a un spine de 720 millième de pouce à 29 pouces de longueur. Cela correspond à la profondeur du creux du tube se pliant entre deux points situés à 29 pouces l’un de l’autre sous une charge de 2 livres en son centre.